Avant-propos

Dédicace ] [ Avant-propos ] Prologue ] Première Partie ] Deuxième Partie ] Troisième Partie ] Epilogue ] Annexe A ] Annexe B ] Annexe C ] Annexe D ] Annexe E ] Annexe F ] Annexe G ] Bibliographie ] Remerciements ] Table des matières ] Télécharger ] Ouvrage imprimé ] Lumières dans la nuit ] UFOs: The Military Unmasked ]

o v n i s  :   l ' a r m é e   d é m a s q u é e

Précédente Accueil     Suivante




Table des  matières 

   

Références 

   

Télécharger 

   

Ouvrage  imprimé 

   

   

AVANT-PROPOS

On nous a souvent demandé à la suite de la rédaction de cet ouvrage ce que nous avions contre les extraterrestres. Qu’il nous soit permis d’exprimer ici clairement que nous n’avons rien contre eux.

Nous nous rallions volontiers sur ce point à ce que dit Christian de Duve, Prix Nobel de médecine en 1974 : " La vie est née par un très grand nombre d’étapes de nature chimique, qui étaient hautement probables dans les conditions où elles ont eu lieu ". Il ajoute que si les scientifiques s’accordent volontiers sur la première partie de cette phrase, c’est surtout les biochimistes, conscients de la nature très déterministe de la chimie, qui sont convaincus du caractère " hautement probable " de l’apparition de la vie, pourvu qu’on lui en laisse le temps. Pour Christian de Duve, la vie est donc " un impératif cosmique ", pour peu que l’on rencontre dans l’univers d’autres planètes ayant une histoire semblable à celle de la terre, comme le supposent aujourd’hui les cosmologues. Bien sûr, il faut encore compter quelques milliards d’années supplémentaires pour passer de la première cellule vivante à un être intelligent capable de construire un vaisseau spatial lui permettant de venir nous rendre visite, mais l’univers pourrait être assez vieux pour avoir permis ce processus.

Alors, nous dira-t-on, pourquoi refuser d’attribuer les manifestations d’ovnis dans le ciel aux extraterrestres ? Simplement parce que depuis plus de 50 ans que le phénomène OVNI se manifeste abondamment sur terre, on n’a jamais pu prouver qu’il était dû à des extraterrestres, pas plus que l’on a pu prouver qu’il était d’origine intra terrestre. A partir du moment où il n’y avait de preuve ni dans un sens ni dans l’autre, cela a donné naissance à une sorte de guerre de religion très intolérante entre les " croyants " et les " sceptiques ", où chaque camp a surtout cherché à conforter sa conviction plutôt que d’essayer vraiment de comprendre l’origine du phénomène, au demeurant fort complexe.

Cette " guerre de religion ", nous le verrons, a été largement encouragée par les manipulateurs qui sont à l’origine du phénomène OVNI et que nous avons voulu démasquer dans cet ouvrage, à savoir les militaires des grandes puissances de ce monde, Etats-Unis en tête. De ce fait, on nous a également souvent demandé à la suite de la rédaction de ce livre ce que nous avions contre les militaires. Une fois encore, qu’il nous soit ici permis d’exprimer clairement que nous n’avons rien contre eux. Il se trouve simplement qu’en cherchant à résoudre l’énigme du phénomène OVNI, notre enquête nous a conduit à conclure à leur responsabilité directe. Mais il faut bien préciser que nous ne parlons ici que d’une petite fraction de l’armée, en l’occurrence certains services secrets et certaines forces spéciales, et que le reste de l’armée, c’est-à-dire la majorité des militaires, est comme les populations civiles victime de cette manipulation.

Notre vision, peut-être simpliste, des armées occidentales est celle d’organisations au service de la protection de nos démocraties, organisations malheureusement nécessaires car chacun sait qu’il existe encore trop de dictatures aux visées hégémoniques sur notre planète, et que " la Justice sans la Force est impuissante ". Nous attendons donc de ces armées qu’elles respectent les valeurs démocratiques, au moins en temps de paix et vis-à-vis de leurs propres compatriotes. Ce qui nous a incité à rédiger cet ouvrage, c’est que cette extraordinaire manipulation, doublée de la nécessaire désinformation des médias, ne nous paraît pas en accord avec ces valeurs, surtout lorsque le phénomène OVNI blesse ou tue, que ce soit des civils ou des militaires du rang. Cela se produit encore trop souvent aujourd’hui et, semble-t-il, pas toujours accidentellement. Comment dans ces conditions le commandement de l’armée pourrait-il mériter la confiance de ses propres soldats et de la population civile, alors qu’une cellule de ce commandement les trompe et se livre à des expériences à leurs dépens ?

 

Emmanuel Dehlinger
Paris, le 20 juillet 1999

 

 

A propos de l’auteur :

Ingénieur diplômé, Emmanuel Dehlinger s’intéresse depuis plus de 10 ans à tout ce qui défie notre compréhension de l’univers. Il a aussi approfondi longuement ses connaissances de la psychologie humaine.

  
                 

Cet ouvrage est interactif. Si vous souhaitez y faire apporter une correction
ou des précisions,
vous pouvez contacter l'auteur

Précédente Accueil     Suivante